fbpx

Réduction Foetale

Le sens du mot reduction est une diminution et dans le cas d’une grossese multiple, la reduction foetale siginfie la diminution du nombre de bébé dans l’utérus.

Les grossesses avec deux nourrissons ou plus sont appelées grossesses multiples. L’utérus humain est physiologiquement capable de transporter 1 ou 2 nourrissons (il n’est pas possible de transporter 2 nourrissons dans certaines anomalies congénitales de l’utérus). Le mot porter veux dire être capable d’attende jusqu’à la naissance (miad). Une grossesse normale dure 40 semaines et les naissances de 37 semaines et plus sont appelées naissances à terme.

Les naissances à 37 semaines de gestation sont des naissances prématurées (naissances prématurées) et les naissances de moins de 32 semaines sont qualifiées de naissances prématurées excessives.

Plus le nombre de nourrissons dans le ventre de la mère augmente, plus le risque d’accouchement prématuré augmente avec le nombre de nourrissons.

Les taux de grossesse multiple augmentent en raison de l’augmentation du nombre de traitement de FIV. Le choix de réduction foetale est présenté à la famille et les informations requises sont faites afin de prévenir les problèmes de santé susceptibles de se produire pendant la grossesse en raison de la santé de la mère et de la naissance prématurée des bébés lors de grossesses multiples ou plus de triplé.

Le risque d’hypertension artérielle, de diabète, d’anémie ou de saignements excessifs augmente pendant une grossesse multiple chez la mère. Tandis que le besoin de soins intensifs chez le nouveau né en raison de la prématurité, les maladies persistantes du cerveau-des yeux-du coeur-du poumon, de l’intestin et la jaunisse, le risque d’infection grave (septicémie) augmentent chez les prématurés.

Quel est l’intervalle de temps idéal pour la réduction fœtale et comment se déroule la procédure?

Pour la procédure, la 11ème -14ème semaine de grossesse est préférable (en particulier 11ème et 12ème semaine) car la procédure de réduction réalisé durant la période précoce de la grossesse est moins suceptible de nuire au bébé restant ou aux bébés. Un médicament est injecté dans le coeur du foetus ou des foetus ciblés à l’aide d’une fine aiguille accopagné d’une écographie. On observe à l’échographie que le rythme cardiaque s’arrête.

Des critères spécifiques sont pris en compte pour décider le coeur de quel bébé sera arrêté (Tels que le nombre de placenta, l’emplacement du bébé, le taux de croissance fœtale, l’accessibilité facile, la translucidité nucale du bébé).

Après le processus, le corps élimine le bébé mort en le dissolvant: Il n’est pas par ailleur retiré de l’utérus, etc. Le taux d’implication chez les bébés restants est très faible et si un problème survient, cela est généralement observé dans les deux semaines qui suivent la procédure.